Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 13:23

Lors du conseil communautaire de la CCMTO du 16 Juin 2016, L’avant projet définitif de la réhabilitation du parvis de la gare d’Etaples a été validé.

Ce projet a pris en compte, partiellement, les souhaits des riverains. L’espace de stationnement est agrandi (25 places supplémentaires) par rapport au projet initial. Cet aménagement devrait permettre la cohabitation des différent moyens de transport (vélos, taxis, bus et dépose minute) sans pour autant résoudre les besoins de parcage du voisinage.

Pour Philippe FAIT, la passerelle devrait être devenir un pôle important pour les usagers du rail et, j’ose l’espérer, pour les Etaplois. Pôle important pour quelles fonctions ? Nous n’en saurons pas plus !

Ce vieux projet d’aménagement des abords de la gare, qui a fait l’objet de nombreuses études, illustre, entre autre, La ‘’ No Money Galloping Fever Pride’’ de Philippe FAIT. Cette phobie, qui consiste à laisser faire tant que cela ne coute rien à la commune, est un mauvais calcul.

La commune finira par payer une partie du coût total de l’investissement, comme par exemple, la démolition des bâtiments. Philippe FAIT feint de l’ignorer. Faut-il rappeler qu’à l’origine du projet, le financement adopté était quadripartie (CCMTO, Etaples, Région et département) : Est-il toujours d’actualité ?

L’investissement est nécessaire, il concourt au développement et à l’image de la cité. Encore, faut-il assurer sa pérennité en prévoyant les coûts d’entretien (bâtiments, espaces verts, éclairage public) qui seront probablement transférés par convention à la commune d’Etaples comme l’entretien du rond point Opalopolis. Cette notion ne semble pas être intégrée dans les préoccupations du Maire d’Etaples… Il est vrai, que dans la cité, la conservation des équipements publics laisse à désirer (Port de plaisance, école de voile, sanitaires de groupes scolaires, chaussées et trottoirs déformés…).

Ce projet m’apparait ne pas prendre en compte l’ensemble des données, qu’en sera-t-il demain avec la communauté d’agglomération ?

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires