Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2020 3 27 /05 /mai /2020 16:34

                                             Photo Voix du Nord

Photo Voix du Nord

Lors de l’installation du conseil municipal de ce Lundi 25 Mai 2020, les paroles du Maire, nouvellement intronisé, n’étaient pas plus belles que le silence qui s’était installé depuis le début de la séance. Il était inutile de les prononcer.

Mes investigations vous gênent. Mes billets sont le reflet de la réalité que je m’efforce toujours de vérifier avant de publier. Vous n’avez aucun argument qui puisse démontrer le contraire.

Ma seule préoccupation est le respect de l’intérêt général des étaplois et du territoire. Si l’organisation des commissions mise en place fonctionne dans le respect de chacun, et si l’accès de l’ensemble des documents nécessaire au travail de l’opposition est respecté, je saurais le reconnaitre.

L’obsession première qui vous importe est de séduire au risque de vous contredire, vous ne supportez pas la contradiction.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2020 2 19 /05 /mai /2020 17:48

Décidément, l’épisode épidémique que nous traversons ne fait guère évoluer les comportements locaux. Les non-dits ignorés et banalisés lors de la précédente mandature, produisent des effets désastreux économiques et sociaux sur tout le territoire et laissent la place aux rancunes.

              A l’heure où la vie reprend, les défis à relever seront nombreux, les individualismes ressortent du bois. Les ‘’basses manœuvres’’ se retrouvent sur les métiers.

              C’est d’abord le Président de la CA2BM qui tire le premier et invite la future assemblée communautaire à s’interroger sur l’avenir : « Il y a une attente de la part de certains élus, je suis à l’écoute et prêt à discuter. » Parmi les sujets qui ont semé la discorde et laissé des traces, il y a bien sûr Opalopolis, mais aussi la collecte des déchets » (VdN du18/05/2020). Le président veut ignorer un autre sujet brulant qui laisse aussi des traces et semer de la chamaille : Les travaux de sauvegarde du trait de côte, le maintien des plages et l’accès aux estuaires indispensables à l’économie touristique ne pourront se réaliser que si le territoire reste uni.

A Etaples, le naturel de l’édile revient au grand galop.

Dans la Voix du Nord du 06 mai 2020, le Maire étaplois annonce une perte de recette et craindre demain. Alors qu’au nez et à la barbe du conseil municipal, il met en place des fonctions claniques comme celles de Directeur Général adjoint et de Directeur de cabinet.

Les décisions doivent être prises au service de l’intérêt général et ne laisser aucune place à l’intérêt particulier.

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 14:38

Que le drapeau soit rouge ou vert sur notre région, Etaples vit son dernier Dimanche sous cloche. La cité attend, avec impatience, le début d’un confinement allégé strictement encadré. Peu importe, soyons, ensemble, preneurs de cette bouffée d’optimisme !

              Ce brin de liberté retrouvé ne doit être la reprise de la vie d’avant. Hier, Samedi, un nouveau cluster s’est déclaré en Dordogne. Nous ne devons pas être effrayés, nous ne sommes pas face à une nouvelle vague scélérate. Nous devons rester vigilants et garder en tête que le virus circule toujours.

A Etaples, que faut-il retenir de ces 55 jours? La générosité des Etaploises et Etaplois ainsi que le respect des règles établies. Par ailleurs, il était inutile d’infantiliser les plus de 65 ans, les familles étaploises ont besoin d’eux. Ils sont une force pour la possible reprise économique.

Le parfait reste encore à inventer, les Etaploises et les Etaplois, lors de ces 55 jours de privation ont fait preuve d’un civisme exemplaire.

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 15:29

La Voix du Nord du 09 Mai 2020

« Parlez-moi de lui » ! Pas besoin de ‘’ses amis’’ pour parler de lui, ‘’l’hyper démocrate étaplois’’ se charge seul de cette mission.

              « La situation n’est pas confortable », les pleurnichardes de ‘’l’hyper démocrate’’ sont grossières. Le ‘’kéké’’ s’accommode et jubile à merveille de l’état d’urgence sanitaire qui donne des pouvoirs exorbitants au maire. Pensez donc, ‘’Je’’ décide, ‘’je’’ verse les subventions, ‘’je’’ monte telle ou telle opération, ‘’j’’édite un hors-série ‘’d’Escale mag’’ distribuer à la vitesse grand V, ‘’j’’offre des masques mais la distribution se fait attendre, la Région a du retard à l’allumage…

 Une situation qui sied à merveille à ‘’l’hyper démocrate jacobin’’

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 17:17

Après de longues années de souffrances et de privations, le 08 Mai 1945 apportait la victoire synonyme du droit d’être libre et la liberté d’être des hommes et de femmes.

              Après des journées d’enivrement de liberté, le désenchantement : Il faudra beaucoup d’effort pour se relever de ce cauchemar et reconstruire  la France. La structure de la nation était en jeu, son activité familiale, sociale, économique et politique. Cependant, la  réunion de toutes les volontés permettra à la France de rayonner à nouveau.  

              Après 55 jours de confinement, La cérémonie du 8 Mai 2020 a pris une tournure singulière. Face au monument aux morts étaplois à cause du coronavirus, en cette année qui marque le 75e anniversaire de la victoire sur le nazisme, l’hommage est restreint. La volonté de rassembler toutes les forces vives étaploises pour gagner demain est absente.

              Certes, la situation de ce 8 Mai 2020 n’est pas comparable à celui 1945. Mais, les séquelles de cet abominable ennemi invicible, le covid 19, pénaliseront durablement notre économie locale. Elles impacteront durement les difficultés sociales et financières que connait notre cité.

              Il faudra, ensemble, mettre en place les solutions qui permettront, à tous, de repartir du bon pied. La posture jacobine du magistrat étaplois laisse entrevoir des lendemains qui déchantent.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 09:05

 Chacun d’entre nous le sait, la vertu « hexis proairetikê » selon Aristote semble être absente de la vision politique du magistrat étaplois.

              Dans la Voix du Nord, de ce Jeudi 6 Mai 2020 : « A Etaples, 250 000 euros de recettes en moins dans les caisses à cause du Covid 19 ». Cette photographie est incomplète, elle ne permet pas d’esquisser les conséquences financières de la pandémie sur le budget 2020 de la commune. Il est inutile de faire endosser au Covid 19 toutes les difficultés de gestion que rencontre la commune.

               Les explications du magistrat étaplois recueillies par le journaliste paraissent tronquées et très vagues.

              « Mareis serait l’épine dans le pied de la ville », cette affirmation est détonante ! « Le navire amiral du tourisme» ne peut à lui seul représenter une perte aussi importante. Les seuls chiffres sincères que nous possédons sont ceux du compte administratif 2018. Le CA 2019 n’ayant pas été soumis à l’approbation du conseil municipal.

              En 2018, Les recettes ‘’Mareis’’ hors participation communale s’élèvaient à 366 000 euros, elles ne couvrent pas les dépenses qui s’élèvent 551 000€. Une participation de la commune est nécessaire pour assurer l’équilibre budgétaire du centre. Cette situation  récurrente perdure depuis la création de Mareis : elle a fait couler beaucoup d’encre.

              A recettes constantes, la fermeture de Mareis dû au covid 19 représentera, au 11 Mai 2020, une perte de 62 200 euros…

              Inutile de créer l’affolement dans les chaumières, le budget communal, restructuré, peut faire face. Tournons-nous vers l’avenir avec optimisme !

Partager cet article
Repost0
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 15:26

Que le drapeau soit rouge, orange ou vert après sept semaines de confinement, une liberté progressive, pour tous, est annoncée à partir du 11 Mai. Les modalités d’application restent floues en particulier pour les écoles primaires qui rouvriront à  cette date : Qu’importe la couleur de la flamme et l’inquiétude des familles.            

Est-il possible de concilier le protocole sanitaire de 63 pages concocté par  le ministère de l’éducation nationale et la réalité du terrain ?

Il est permis de s’interroger sur la potentialité de la commune à respecter l’ensemble des conditions sanitaires imposées.

Ensuite, la configuration du bâti des écoles d’Etaples (circulations, disposition des classes, ventilation, sanitaires...) est difficilement compatible avec les désidératas du ministère.  

La réalité n’a pas de couleur, Elle doit être limpide. Nos enfants ne doivent pas servir de coupe-circuits à une reprise éventuelle de l’épidémie.

Enfin, il ne faut pas mentir aux parents, le retour à l’école -s’il y a- ne sera pas une reprise normale des cours mais, plus certainement, un accueil voire une garderie. En effet, comment les professeurs pourront-ils gérer le travail en classe et l’enseignement à distance.

Dans notre commune en zone d’éducation prioritaire, cette rentrée s’apparente à une reprise à deux vitesses qui accentuera la faille entre les élèves. Ce simulacre de rentrée, imposé par l’Etat jacobin, ne garantira nullement le ‘’retour’’ en classe de décrocheurs.

 Ne serait-il pas plus intelligent de s’interroger sur les conditions d’accueil et sanitaires à mettre en œuvre pour la prochaine rentrée 2020-2021 ?

Partager cet article
Repost0
1 mai 2020 5 01 /05 /mai /2020 10:57

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 13:36

ENCORE l’emporte ! Après les feu de poubelles de ce Samedi 25/04, c’est, ENCORE, ce lundi 27/04, après-midi,  que l’incendiaire (s) des poubelles de la CIRNASE a de nouveau sévi. Les locataires, à l’aide d’extincteurs ont maitrisé ce départ de feu.

              Questions :

Les extincteurs vidés seront-ils rapidement rechargés ?

Il semblerait que l’alarme incendie soit défectueuse ?

Partager cet article
Repost0
27 avril 2020 1 27 /04 /avril /2020 14:09

« Il n’est pire eau que l’eau qui dort ». Ce proverbe pourrait se traduire par : « Ce sont souvent des personnes d’apparence inoffensive dont il faut se méfier ».

              Le déchiffrage du proverbe colle assez bien à la personnalité du ‘’Donald Etaplois’’ capable de dire tout et son contraire en quelques minutes avec un toupet dessolant et consternant.

              Depuis son ascension au poste majoral étaplois, il a toujours nié l’insécurité perçue par la population.

La « Voix du Nord » du 24  avril 2020 rend compte « du ras-le-bol des locataires de la résidence Cirnase ». Suite à ces incivilités, ‘’Donald’’ s’empresse de blablater… Il ordonne : « à sa police municipale de réactiver les contacts avec les propriétaires (les locataires) de la résidence ». ‘’Donald’’ pense qu’il  a guéri le mal ! Peine perdue, ce Samedi après-midi, un nouveau feu de poubelle est activé… Les pompiers maitrisent l’incendie, les gendarmes constatent.

              L’extinction de l’éclairage public et le couvre-feu n’ont pas fait disparaitre, bien au contraire, la vente du ’’ sucre en poudre’’. Elle continue rue Saint Pierre, rue de noisetiers, aux jeunes pins, rue du pont des 3 arches, avenue de Rombly…

               Le ‘’Donald’’ parle, pense qu’il a guéri le mal et vlan, c’est la ZAC « arc en ciel » qui ‘’s’enflamme’’. Cet embrasement n’est pas comparable à ceux des grandes villes : C’est un signe de mal être de la jeunesse étaploise. Il Décrète la modification de l’arrêté relatif à la lutte contre les bruits de voisinage, c’est bien. Le faire respecter serait mieux ! L’insuffisance des effectifs de police le permettra-t-il ?

              Comme dans d’autres villes, la délinquance est un fait. L’ignorer est une posture blâmable. Il est temps de se tourner vers l’avenir et de regarder la réalité avec les yeux ouverts.

Partager cet article
Repost0