Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 10:33

DSCF0586

LES RIVERAINS DE LA ROUTE DE BOULOGNE FULMINENT, LA CAUSE ; l’accès au collège Jean JAURES.

 

               La sortie unique du collège devenait une nécessité : celle de la route de Boulogne a été choisie (le département a très certainement tranché, la commune a suivi). Toute cette agitation pouvait être évitée ! Il suffisait au Maire, à l’adjoint chargé de la sécurité et à l’adjoint à l’enseignement de respecter les règles.

            Pour accompagner cette initiative, la municipalité a décidé de créer une zone limitant la vitesse de circulation à 30 Km en faisant abstraction des règles du code de la route et en particulier de l’article R 110-3.

            La zone 30 est une section (longueur mini 200 m) ou un ensemble de sections de voies qui constituent une zone affectée à la circulation de TOUS LES USAGERS, la vitesse est limitée à 30 Km.

            Les entées et les sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation (l’entrée est signalée par un panneau de type B 30 et la sortie est marquée d’un panneau type B 51), l’ensemble de la zone est aménagée de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable.

 

            Le stationnement :

             La prévention routière préconise l’interdiction de stationner sur les trottoirs ainsi que sur la voirie lorsque celle-ci présente un réel danger pour les piétons en particulier pour les enfants.

            Dans l’absolue cette solution est idéale ! Cependant, elle se heurte à la pression des riverains qui souhaitent maintenir le stationnement sur la voirie, cet état de fait est compréhensible et acceptable. QUE FAIRE ? Trouver un compromis.

            Des solutions existent, elles ont un coût : Le budget de la commune peut largement supporter cette dépense qui permettrait d’améliorer durablement la qualité de vie du quartier.  Encore faudrait-il que les élus soient conscients de leurs responsabilités ? 

            FAUT-IL attendre un épisode dramatique ?... Pour enfin réagir !

            Actuellement, le Maire ‘’DETENTEUR DU POUVOIR DE POLICE’’ ne respecte pas la réglementation : les zone 30 installées sur l’ensemble du territoire de la commune ne sont conformes au code de la route ! Elles ne seront pas respectées, les services de Gendarmerie et de police ne pourront pas sanctionner.   

aménagement de zon 30

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 17:22

DSCF0578

 

 

 

LA ZAC du ‘’DOMAINE DES PRES’’ : A L’ARRET ?

 

 

Après avoir servi de base d’accueil des gens du voyage cet été, chacun imaginait une reprise rapide du chantier à la rentrée de Septembre. Il semble que les travaux de VRD soient interrompus, bizarre, ils avaient pourtant démarrés sur les ‘’chapeaux de roues’’ : des difficultés techniques ou administratives sont-elles apparues ?

            Chacun a pu le constater, lors des dernières fortes pluies la route d’Hilbert était inondée.  Pendant l’enquête publique le traitement des eaux pluviales a été soulevé. Les arguments des promoteurs se limitaient à faire remarquer que la récupération des eaux de pluie  était réalisée sur chaque parcelle à l’aide d’un puits perdu réalisé par les initiateurs du projet et les eaux de ruissellement de voiries seraient récupérées dans des noues (fossés). Le coût d’entretien de ces procédés a été volontairement éclipsé !  Le traitement des eaux de pluie aurait-t-il été mal appréhendé ?

            Bizarrement, aucun plan général de travaux ne figurait au dossier ! A l’époque, les acteurs du projet faisaient remarquer que plusieurs plans étaient joints au dossier d’utilité publique … Circulez il n’y a rien à voir !

            L’absence d’animation sur le chantier interpelle et aiguise la curiosité : Et si le dossier d’utilité publique comportait des failles ?

            Après vérification sur le site du sénat point de rencontre des acteurs locaux, il s’avère qu’un plan général de travaux doit obligatoirement figurer au dossier d’utilité publique : Article R11-3 du code de l’expropriation.

            Sans la présence du plan général de travaux, le dossier d’utilité publique peut être contesté. LA PROCEDURE D’ENQUETE D’UTILITE PUBLIQUE DOIT-ELLE ETRE REEXAMINEE ?

            L’arrêt des travaux : Vice de forme administrative ou difficultés  techniques ?

 

Le campus du chantier demeure fermé...DSCF0581
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 17:14

plaisance 05.09.2010-2

‘’SEDIMATERIAUX’’ : Elément moteur de développement d’OPALOPOLIS !

 

            Le projet ‘’Sédimatériaux’’ peut devenir en partenariat avec l’Ecole des Mines de DOUAI un POLE de DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE MARITIME de la COTE d’OPALE nécessaire au rayonnement du Pays du Montreuillois.

UN POLE de DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE MARITIME de la COTE d’OPALE (PDEMCO) :

            Le  périmètre de la future aire marine des trois baies (Authie. Canche. Somme) pourrait s’inscrire comme le territoire d’intervention du PDEMCO.

Le trait de côte connait la même érosion et un phénomène similaire de colmatage des entrées de baies. L’action pourrait s’articuler autour de différents axes :

1.    Environnement et protection du littoral.

2.    La Pêche.

3.    Le Développement du nautisme.

4.    Le développement de l’aquaculture.

La source de financement de la structure  pourrait être variée : la Communauté de Communes Mer et Terre d’Opale, le ministère de l’Environnement, le Département, la Région et des entreprises privées.

 L'environnement souhaité d’OPALOPOLIS pourrait accueillir une plate forme d’expérimentation ‘’Sédimatériaux’’ afin d’attester la faisabilité technique et économique de réutilisation de matériaux de dragage et routiers.

Les sociétés EUROVIA, LEFRANCOIS, entreprises de travaux publics, devraient être intéressées par ce projet de développement innovant et devenir des partenaires privilégiés.

Cette esquisse de projet pourrait être une piste de réflexion pour  le cycle de formation continue ‘’HAUTES ETUDES REGIONALES’’ mis en place par sciences Po Lille et le Conseil régional parrainée par Pierre Mauroy ? 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 19:04

port dEtaples 08.09 (2)

LE PORT d’ETAPLES et le projet SEDIMATERIAUX

 

          La recherche de solutions de traitements des sédiments de dragage est un enjeu qui doit permettre d’unifier l’ensemble des initiatives individuelles. En France, les sédiments de dragage représentent environ 60 millions de mètre/cube, la mise en terrains de dépôt de ces matériaux fait l’objet d’une réglementation de plus en plus contraignante.

          Le dragage d’approfondissement, d’entretien des ports et des estuaires est soumis à autorisation ou déclaration en application des articles L.214-1 à L.214-6 du code de l’environnement. Les matériaux extraits doivent se limiter au seul besoin du maintien du tirant d’eau nécessaire à la navigation, ils doivent être utilisés prioritairement à la sauvegarde du domaine maritime. Le surplus peut être commercialisé.

Chaque année, la Canche et l’estuaire emmagasinent environ 90000 mètre/cube de sédiments. Jusqu’à aujourd’hui, toutes les tentatives de désensablement du port et de la baie se sont soldées par des échecs.

           Le Conseil Général s’engage, semble-t-il, dans une démarche volontaire afin d’apporter une solution au phénomène de colmatage de la baie et de préserver la navigation en toute sécurité jusqu’au port d’Etaples. Ce projet présenté à Lille lors des journées nationales des 09, 10 et 11 Juin 2010 sur la gestion des sédiments de dragage portuaires et fluviaux est un descriptif sommaire des actions susceptibles d’être engagées.

          La zone d’étude retenue se concentre pour partie sur la rive gauche délimitée par le pont routier et la balise de signalement de digue N°3, sur la rive droite d’un secteur compris entre l’accès du ponton pêche et l’estacade du ‘’roulev’’.

          En Mai 2010, quatre prélèvements ont été effectués sur les deux zones. Les analyses attestent d’une bonne qualité du sédiment et  elles ne révèlent pas de trace notable de pollution. Les échantillons se composent pour la plus grande part de sables fins, de limons fins et grossiers, de sables grossiers et d’une faible part d’argiles.

          Aucun élément technique sur l’utilisation possible de ces matériaux en l’état ne figure dans le dossier…des projets à titre expérimentaux sont à peine esquissés.

          Sans certitude d’exploitation des matériaux dans le futur, il faut dans l’immédiat prévoir le stockage du produit de dragage.

          Deux Zones de stockages sont envisagées :

1)   5000 mètre/carré sur la rive gauche à proximité du pont rose.

2)   2000 mètre/carré sur la zone de stationnement des véhicules de marché près du pont SNCF.

EN CONCLUSION

         Le dossier Port d’Etaples présente des aspects intéressants, cependant la faisabilité de rendre les sédiments de dragage du port d’Etaples en matériaux consommables pour les travaux de voiries et de bâtiments n’est pas démontrée. port dEtaples 08.09 (1)Avant d’engager le million d’euros annoncé par le Président du Conseil général, je veux croire que les études seront finalisées. Les Etaplois ont en mémoire les 300 000 € gaspillés pour l’extraction de 12 500 mètre/cube de sédiments en 2008  déposés sur la rive gauche face au port de plaisance.

         Enfin, le choix de stockage préconisé dans le dossier ne parait pas judicieux. L’histoire de la baie et de la Canche démontre que le processus d’ensablement s’est accéléré avec les renclôtures successives. D’ailleurs les sédiments déposés en 2008 sur la rive gauche ont accéléré le comblement des pièges à sable…

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 09:03

article2.1

TOUT AU LONG DE L’ETE : UN REGAIN D’INTERET POUR LE PORT DEPARTEMENTALE D’ETAPLES.

            Le quotidien local nous a fait découvrir l’ensemble des activités basées sur le domine portuaire départementale. L’article ‘’X comme l’inconnue a aiguisé ma curiosité : La ‘’société Sédimatériaux’’… ?

            ‘’SEDIMATERIAUX’’ est un projet de coopération pour l’émergence de filières de gestion et de valorisation à terre de sédiments de dragage portuaires et fluviaux. La phase de préfiguration est initiée depuis le 10 Juin 2009 par la signature d’une chartre par le Ministère de l’écologie du Développement Durable et de la Mer, du Conseil Régional Nord Pas-de-Calais, de l’association Création Développement d’Eco-Entreprises (Cd2c) et l’école des Mines de Douai pour une durée maximale de 24 mois.

            Cependant la chartre prendra fin de façon anticipée dès la signature de la chartre d’engagement ‘’SEDIMARERIAUX’’ par l’ensemble des partenaires initiateurs.

            L’OBJET de cette chartre est de réaliser un état des lieux, de déterminer les enjeux liés à la gestion des sédiments. Les signataires manifestent la volonté commune d’aboutir à l’établissement d’une chartre d’engagement impliquant tous les acteurs concernés.

            A ce stade, l’affirmation du Président du Conseil de Surveillance du port d’Etaples : ‘’Nous avons réussi à remporter l’accord de ‘’Sédi-matériau’’ pour valoriser….’’ V-d-N du 12 Aout 2010) parait prématurée.

            Le projet est séduisant, il devrait intéresser les acteurs locaux en particulier les promoteurs d’Opalopolis qui souhaitent l’implantation d’entreprises vertes et non ‘’délocalisables’’.

            Du 09 au 11 Juin 2010, les journées nationales sur la gestion terrestre des sédiments de dragage portuaires et fluviaux sont organisées au Grand Palais à Lille. Hui thèmes ont été développés :

1)    Rappel de l’origine, des objectifs et des enjeux de la démarche ‘’Sédimatériaux’’.

2)    Définition du projet ‘’Sédimatériaux’’.

3)    Présentation de l’organisation et de la gouvernance du projet.

4)    Constitution de groupes d’experts scientifiques.

5)    Définition de la méthodologie et des procédures d’accompagnement technique et scientifique à la réalisation des projets locaux.

6)    Présentation des moyens d’animation.

7)    Affirmation que ‘’Sédimatériaux’’ doit être une démarche collective aux intérêts multiples pour les acteurs locaux.

8)    La présentation des acteurs territoriaux qui souhaitent participer au projet (le grand port maritime de Dunkerque, Voies navigables de France, Port Calais-Boulogne et le port d’Etaples)

 

Partager cet article
Repost0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 14:11

 

à Etaples en 1965

LA RENCONTRE ANGLAISE DU ‘’VIRGO-MARIA’’

          Depuis Août 2009, la commune a signé un traité de jumelage avec la ville de Folkestone. Les échanges entre les Etaplois et les sujets de sa Gracieuse Majesté remontent à la nuit des temps, les marins-pêcheurs apprécient les signes d’amitié déployés par les anglais.

          La Manche, lieu de pêche naturel de la pêcherie étaploise, plus poissonneuse du côté anglais, a souvent été le théâtre d’histoires burlesques, celle du ‘’Virgo-Maria’’ par exemple :

          Nous sommes le Lundi 29 Septembre 1969, le ‘’Virgo-Maria’’ est en pêche à la limite des eaux territoriales… anglaises. Une malencontreuse panne des appareils de navigation conjuguée à une ‘’mauvaise interprétation’’ des consignes, le bateau se retrouve en zone interdite. Le hasard veut que le ‘’chien de garde’’ anglais, un dragueur de la Royal Navy soit sur zone, la poursuite du bateau étaplois s’engage. Le chalutier, ralentit par son train de pêche, voit  le bateau de sa Majesté se rapprocher de plus en plus. Pour s’échapper, le ‘’Virgo-Maria’’ doit prendre de la vitesse, une seule alternative s’offre au Patron Monsieur André HAGNERE : se débarrasser du chalut. Devant l’impossibilité de virer le filet, les câbles sont coupés. Le train de pêche est perdu ! Délesté, le chalutier prend de la vitesse… Il gagne les passes de Calais, le navire de guerre interrompt la poursuite (les hauteurs d’eau dans les passes sont insuffisantes pour permettre la navigation du bâtiment de la Royal Navy). La partie est gagnée, le ‘’Virgo-Maria’’ relâche au port de Dunkerque.

          Dans la matinée du Mardi 30 Septembre 1969, le ‘’Virgo-Maria’’ quitte le port de Dunkerque pour rejoindre son lieu de pêche situé au Nord Nord-est du bateau-feu ‘’kentish Knock’’ avec le secret espoir de récupérer son train de pêche.

          Dans la matinée du Jeudi 02 Octobre, le temps se gâte. Le ‘’Virgo-Maria’’ se laisse glisser vers le Sud en prévision de rejoindre son port d’attache, BOULOGNE.

          Vers 19 heures, sans crier gare, la Royal Navy apparait et ordonne au ‘’Virgo-Maria de stopper. Persuadé d’être en dehors des eaux territoriales anglaises, le patron André HAGNERE décide d’ignorer les signaux du navire militaire et poursuit sa route. Le bateau étaplois est arraisonné à l’approche du banc du ‘’Sandettie’’

          Le ‘’Virgo-Maria’’ est escorté jusque DOUVRES et mis sous bonne garde. La totalité de la pêche est confisquée, une amende de 400 000 Francs (61 000 €) est réclamée. La condamnation exécutée, le ‘’Virgo-Maria’’ rallie son port d’attache, Boulogne-sur-Mer.

          Le Samedi 04 Octobre1969, un grand quotidien d’information titre à la une :’’Les marins du ‘’Virgo-Maria’’, d’Etaples, pris à l’abordage par un garde-côte anglais : ILS ONT TIRE SUR NOUS AVEC DE VRAIS OBUS’’.                

le ''virgo-maria'' à Douvres

Partager cet article
Repost0
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 13:45

 

Mickael et Marie thérèse

 

La fête de l’Assomption demeure ancrée dans la tradition chrétienne, la ferveur populaire ne s’est jamais démentie. Dans le passé, à Etaples, lors de la grande procession qui réunissait les Marins et les Terriens, le quartier de la marine était entièrement pavoisé et des reposoirs, réalisés avec les longues charrettes à foin appartenant aux agriculteurs  locaux, étaient disposées aux angles de quelques rues.    

           Les 13-14-15 Aout, les rues de Camiers, de Rosamel et Adolphe Bigot n’ont pas failli et elles ont démontré que tradition et convivialité dans la cité des pêcheurs sont une réalité.

          Les représentants des différents pays ont apprécié cette attention qui a favorisé les échanges lors de l’animation du Clos Saint VICTOR le Dimanche après midi et du bal Folk le vendredi soir. Le gala du samedi et le final du dimanche soir resteront dans les mémoires… L’adhésion populaire ne s’est pas démentie pendant toute la durée du festival : les Etaplois ont aimé ! Ils espèrent une suite.

 Les Etaplois sont nombreux à se demander, alors qu’ils avaient contribué à la réussite de la fête, pourquoi les groupes ont été exclus de la procession et de la messe et pourquoi deux pots de l’amitié. Des préjugés, des œillères… Prenons garde c’est à cause des idées préconçues que disparaissent les Us et Coutumes qui forgent la renommée de la cité des pêcheurs.

Les organisateurs devraient méditer la réflexion de l’Abbé LEONCE : ‘’Danser et Chanter, c’est prier trois fois’’ ou de s’inspirer de la prière de Sainte Thérèse : Que vous soyez comblé de savoir que vous êtes un enfant de Dieu.  Laissez cette présence être au plus profond de vous, et donner la liberté à votre âme de chanter, danser, prier et aimer. (Extrait de la prière)

le calvaire des marins -2

Partager cet article
Repost0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 11:27

le Virgo Maria le jour de son lancement en 1957

DECIDEMENT, LA CITE DES PECHEURS…

 

          Décidément, la cité des Pêcheurs multiplie les bévues.

          ETAPLES, est –elle condamnée à demeurer une ville sans projet culturel d’envergure ?

          Les Bons Z’enfants, les musées de la Marine et de Quentovic s’efforcent de sauvegarder notre patrimoine commun.

ü Pourquoi rencontrent-ils tant d’obstacles ? 

ü Connaitront-ils les mêmes déboires que la maison de la miniature ?

Les Medias nous apprennent que le ‘’Virgo Maria’’ entreposé au ‘’chantier LEPRETRE’’ depuis la fin de années 1990 dans l’attente d’une restauration hypothétique serait condamné à la destruction et remplacé par le ‘’Ville du Crotoy’’. Les promoteurs de cette idée ‘’ ubuesque’’ paraissent méconnaitre la réalité maritime.

Le ‘’Virgo Maria’’ fait partie de la pêcherie du BARON (lieu de pêche situé dans la Manche), le ‘’Ville du Crotoy’’ de celle de la baie de somme : Il s’agit de deux ‘’Histoires’’ !

LE ‘’VIRGO MARIA’’

Le ‘’Virgo Maria’’ est un chalutier bois classique (la remontée du chalut s’effectué sur le coté du bateau) de 16 mètres de long, réalisé par le Chantier Lefèvre en 1957 pour le compte d’un armateur étaplois, Monsieur Loth Emile.

Après avoir chaluté jusqu’à la fin des années 1980 dans la Manche et plus particulièrement sur la zone de pêche du ‘’Baron’’, il termine sa carrière au fond d’un bassin du port de Boulogne.

Voué à la démolition, le ‘’Virgo Maria’’ découvre une nouvelle vie. La ‘’Maison des Enfants de la Marine’’ fondée en 1902 par les armateurs boulonnais est à la recherche d’un projet pédagogique. L’arrivée en 1989 d’un nouveau directeur a la tête de l’institution est une aubaine, il inscrit dans son projet pédagogique de renouer les liens de l’institution avec son histoire maritime : réhabiliter un bateau de pêche afin d’entrainer les adolescents vers le large : le bateau de la réinsertion. Le ‘’Virgo Maria’’ sera l’heureux élu.

En Mai 1991, le chalutier remis à neuf hisse son pavois et se fait connaitre lors des manifestations de ‘’BOULOGNE porte ouverte’’. La récompense est au large : Le ‘’Virgo Maria’’ participe au grand rassemblement de Brest 92. Que sont devenus les jeunes moussaillons de l’époque ?

L’histoire s’achève en 1997, le vieux chalutier retrouve son port de naissance, ETAPLES. L’association des Amis du Musée de la Marine devient propriétaire du ‘’Virgo Maria’’, elle entrepose le navire au chantier LEPRETRE… Où il attend toujours que son histoire soit contée.

Le ‘’VILLE DU CROTOY’’

Le ‘’Ville du Crotoy’’ est un bateau bois pêche arrière construit en 1978 par le chantier Alphonse CALOIN pour le compte d’un patron pêcheur monsieur Joseph MACQUET du Crotoy.

Le ‘’Ville du Crotoy’’ peut venir enrichir le ‘’Chantier LEPRETRE’’ mais, remplacer le ‘’Virgo Maria’’ il y a un pas que je ne me permets pas de franchir.

Partager cet article
Repost0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 19:21

chapelle notre dame de la garde Aout 2010--1

 

NOTRE DAME DE LA GARDE sur la rive droite de la Canche

 

          La chapelle Notre Dame de la garde est édifiée sur un terrain de 12 mètres carrés appartenant à la famille BIGOT- BIGOT. Elle est située sur le boulevard Bigot Descelers, face au parking ‘’Maréis’’, enserrée entre le Clos Saint Victor et l’atelier du Peintre Van Lierde.

Ø Le clos Saint Victor est l’ancienne propriété du Docteur LEROY.

Ø L’atelier du peintre est l’ancien magasin de marée Eva COUSIN.

Ø Le parking Maréis est une partie de Molliere communément appelé le ‘’cimetière à bateaux’’ : En fin de vie, les bateaux de pêche étaplois étaient échoués à cet endroit et devenaient le terrain de jeux des ‘’Margats’’.

ORIGINE DE LA CHAPELLE

         Quelques bateaux de pêche appartenant à la Famille BIGOT-BIGOT doivent faire face à une forte tempête. Très inquiète sur le sort des matelots, Madame BIGOT promet d’ériger une chapelle à la gloire de Notre Dame de la Garde si le coup de vent épargne les équipages. Sa prière est exaucée…

         La chapelle est érigée à la gloire de MARIE, Mère de DIEU en 1890.

         Dès sa réalisation, les navires partant pour une campagne de pêche actionnent la corne de brume lorsqu’ils croisent la Chapelle, les matelots se décoiffent et s’inclinent devant NOTRE DAME DE LA GARDE.

         En 1982, la Chapelle est détruite accidentellement par un automobiliste.

         A l’initiative de l’association Souvenir, Sauvegarde des Traditions des Marins-Pêcheurs Etaplois, la Chapelle sera reconstruite en 2001. Le 19 AOUT 2001 Monseigneur JEAGER bénie la chapelle dédiée à la vierge. Cette bénédiction sera suivie d’une messe célébrée au calvaire des marins en mémoire des disparus en mer.

Notre Dame de Foy 1962 -1

 

Prière à Notre -Dame de la Garde
  
Vierge Marie, je viens te prier 

Toi que j'appelle ici Notre Dame de la Garde 

Tu me présentes ton Fils. 

Il me dit: "Voici ta Mère". 

Je suis et je veux rester ton enfant. 

 Garde-moi la santé de l'âme et du corps

Garde-la aussi à tous ceux qui me sont chers. 

  

(Je prie spécialement aujourd'hui pour...) 

  

Aide-nous à être fidèles à la foi de notre Baptême, 

Et obéissants 

À tout ce que ton Fils nous demande. 

Donne-nous d'aimer tous ceux qui nous entourent. 

Que notre amour rayonne 

De bonté, de compréhension et d'indulgence. 

Aide-nous à servir toujours davantage nos frères. 

Soutiens-nous dans les épreuves. 

Protège tous ceux qui souffrent 

Dans leur corps et dans leur cœur. 

 

0 Vierge de la Garde, ô ma Mère du Ciel, 

Je m'adresse à toi avec un cœur d'enfant. 

Prie pour nous ton Fils Jésus. 

Obtiens-nous la grâce 

De l'aimer toujours plus 

Et de lui ressembler chaque jour davantage. Amen

 

Partager cet article
Repost0
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 09:04

signlisation vidéo

 

ATTENTION, présentez votre meilleur  profil !

 

Qui est le responsable d'utilisation de ce matériel?

Partager cet article
Repost0