Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 15:52

salle de la cheminée

 

Des incidents pittoresques lors de la séance du conseil municipal du 18 Novembre 2010 ont transformé celle ci en petit théâtre du boulevard.

Après plusieurs mois de silence le conseiller délégué au développement économique a retrouvé sa verve, il a -sans vergogne- critiqué la politique de sa majorité. Le maire et l’ensemble du conseil municipal, totalement dépités, ont été incapables de répondre à cette agressivité : le débat de  fond sur les sujets du foot et du développement culturel ne sera pas esquissé. L’examen des délibérations concernant la création d’un équipement pluriculturel et la donation de la collection archéologique ‘’Henri MARIETTE’’ permettait d’ouvrir un large débat sur le développement culturel d’Etaples.

La culture ne devrait-elle pas être mise au cœur de notre ville, n’est-elle pas le berceau de la liberté de chaque citoyen ?

            Autre point burlesque, l’appel d’offre de mise en place d’une délégation de service public pour le service de l’assainissement. Etonnant l’attitude des élus sur le dossier.

            Une étude sur l’organisation et le mode de gestion du service de l’assainissement a été confiée au cabinet AMODIAG environnement. Il a rendu sa copie après plusieurs réunions auxquelles des élus ont participé.  

             Prompt à s’écharper sur des détails spécifiques, les élus ne s’inquiètent  pas du curage préventif que doit réaliser le fermier, ils ne s’interrogent pas sur le mauvais entretien de l’ensemble des réseaux EP (les inondations de la route d’Hilbert illustrent fort bien l’entretien à minima qui est réalisé).

            La rue du four à chaux est l’exemple type de la vétusté du réseau EP dans une partie du centre ville. La rénovation des réseaux sont  à la charge de la collectivité. Dans le cadre de l’appel d’offre, l’exécution de ces travaux pourrait être confiée au futur délégataire, cette possibilité n’a pas été évoquée.

            La communication des rapports d’activités de la CCMTO  n’a intéressé personne… Complaisance ou complicité, le chemin entre les deux est étroit.

            Que se soit pour le sport, pour la culture et pour le développement économique le conseil municipal parait manqué d’ambition.

            L’attribution des subventions aux associations sportives pour l’année 2010 : les 9700 € attribués au club de la haute ville déclenchent l’ire des élus.

            Selon l’adjoint aux finances, le club a une dette sociale de 6000€, elle représente le non paiement des salaires d’un salarié.

            Pour les élus la fusion des deux clubs de football étaplois réglerait les problèmes, la sentence prononcée ne parait pas s’intéressée à la dimension sociale de ce club de quartier situé dans le périmètre du contrat Urbain de Cohésion Sociale approuvé par le conseil municipal. C’est la commune qui a encouragé et favorisé la création de ce club en Décembre 2006 en prenant en charge la rémunération de l’entraineur en contrat d’avenir. Ce contrat d’avenir a été renouvelé début 2009, le conseil municipal d’aujourd’hui a accepté par une délibération du 12 juin 2009 la prise en charge de la rémunération de l’entraineur. En Mai 2010, l’adjoint aux sports a présenté une convention pour attribution d’une subvention annuelle supérieure à 23000€, cette convention a été adoptée à l’unanimité. La commune n’a effectué aucun contrôle sur l’utilisation des fonds !

             Par des délibérations successives, la communes a poussé l’association de la haute Ville à prendre des engagements qu’elle était dans l’incapacité d’assumer.  La responsabilité de la commune est engagée, le Maire et l’adjoint aux sports sont fautifs de pas avoir contrôlé l’utilisation de la subvention surtout que les faits sont connus depuis longtemps.

            Cette situation devrait être réglée dans l’intérêt général en embauchant l’éducateur sportif afin que la mission sociale engagée dans ce quartier soit poursuivie.  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> bonjour, au sujet du compte rendu de l'activité de la CCMTO qui n'a intéressé personne, il est évident que la majorité municipale est à la botte du député du coin étant donné que ce dernier fait<br /> tout pour démolir les ambitions des vrais ETAPLOIS, seule compte pour lui la main mise sur toutes les structures et autres qui régissent la vie de la population.<br /> Alors temps que nos élus se conformeront aux désirs du sieur député qui ne pense que pour sa commune rien ne sera fait pour les autres cités!!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Bonjour et merci pour vos commentaires<br /> <br /> <br /> <br />