Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 16:07

Les péripéties du dernier conseil municipal  continuent d’enflammer le landerneau étaplois et d’échauffer les esprits.

La majorité pensait élire un Maire de circonstance, elle déchante... L’opposition exploite cette tragi-comédie et demande le départ du premier magistrat. Lors du précédent mandat, elle a aussi réclamé la démission du Maire : Cela s’est traduit par le retrait des délégations de plusieurs adjoints et la vie s’est poursuivie. Pourquoi s’entêter dans la même voie ?

Les mutins ne proposent aucune une solution et sur le fond ils ne disposent d’aucun argument qui justifierait un retrait du Maire. Toute cette cacophonie nuit au devenir de la cité des pêcheurs.

Dans l’immédiat, deux dossiers d’intérêt général devraient interpeller la majorité et l’opposition :

Ø La ZAC des prés : les travaux d’urbanisation sont démarrés. L’enquête publique portant à la fois sur l’utilité du projet de la réalisation de la ZAC du domaine du chemin des prés et sur son impact environnemental s’est terminée le 06 Mai 2011.                    Les documents mis à la disposition du public paraissent incomplets. L’étude d’impact sur la proximité de VALEO ne figure pas au dossier : la tour qui peut développer la salmonellose, les odeurs surtout quand les vents soufflent du sud- Ouest, le rejet des solvants acryliques source de troubles allergiques, les nuisances sonores et la distance qui sépare l’usine de premières habitations semble insuffisante. Il apparait clairement que la société VALEO, qui emploie actuellement 1700 personnes, n’a pas été associée à l’étude de faisabilité de la ZAC des prés.

L’impact sur l’eau est totalement ignoré. La ZAC des prés se réalise sur le toit du turonien qui contribue à alimenter la réserve en eau potable de Rombly. Actuellement, VALEO puise dans cette nappe environ 30 000 Mètres/cubes par an d’eau potable à usage industriel. Lors d’un récent contrôle des points piézométriques, deux de ces points sont à sec : est-ce l’effet d’une sécheresse annoncée ou les travaux actuellement réalisés influence-t-il le niveau de la réserve d’eau ?

Ø OPALOPOLIS : L’aménagement fait l’objet d’un recours devant le tribunal administratif. Lors de la révision PLU, les élus ont ignoré, volontairement, l’existence d’une zone humide… Comme pour la ZAC des prés VALEO n’a pas été consulté.

Une zone résidentielle se construit à proximité du site industriel VALEO, demain sera peut-être réalisé un parc de développement économique qui viendra ceinturer l’usine VALEO. Dans le futur, une zone résidentielle, un parc de développement économique et VALEO qui emploie aujourd’hui 1700 personnes : Lequel des trois entités résistera ?    

Partager cet article
Repost0

commentaires