Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 21:43

vue de la futur promenade 1 (2)

 

 

 

 

Développer une mobilité douce autour du port. Si seulement la formule était développée !!!

Morne plaine le conseil municipal Etaplois du 30 Septembre 2010 ! Face à un Maire sur la défensive siègent une Majorité déconfite et une opposition incapable d’amorcer un débat sauf peut-être la partie de ping-pong des spécialistes bancaires sur un sujet qui n’intéresse personne et l’ironie coutumière d’un élu de l’opposition de gauche qui n’apporte rien au débat.

          Cependant, trois rapports méritaient des explications : le rachat des parcelles appartenant CCIBM, la révision générale du PLU, le port d’Etaples.

1)   LE PORT D’ETAPLES : le projet d’aménagement durable est une idée ancienne  sur laquelle les élus pouvaient s’interroger, ils sont restés muets. L’amélioration de la qualité des services destinés aux plaisanciers est certainement nécessaire, cependant faut-il réaliser un investissement démesuré ?                             

 La mise en conformité des étals de vente directe du poisson est une évidence.   

 Développer une mobilité douce autour du port : Qui peut expliquer aux Etaplois le contenu  de ce programme et pourquoi un choix différent de celui du Conseil Général ?

2)   Une nouvelle révision du PLU. Le Maire et l’adjoint à l’urbanisme sont incapables d’expliciter la démarche qu’ils  engagent. Autour de la table, c’est le silence : Aucun argument à développer !

3)   Rachat des parcelles appartenant à la CCIBM situées à proximité du futur Opalopolis. La compétence économique est transférée à la CCMTO qui a dépensé 91 000€ afin  d’accueillir à cet endroit le festival Rock en Stock et les manifestations importantes. Cet argent aurait put être utilisé pour solutionner les problèmes d’inondation de la commune de Tubersent par exemple… Sans discussion et sans hésitation les élus ont accepté la dépense de 82 266€ pour l’achat des terrains. Dire que le discours officiel est : il ni a pas de sous !

Décidément, tout et n’importe quoi ! C’est l’image d’Etaples qui subit le laxisme des élus.

                                                                                                                  

Partager cet article
Repost0

commentaires