Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 16:16

maison de vie du clos saint victor

 

Vous êtes nombreux à m’interpeler sur la réforme des retraites. CE QUE JE CROIS :

Ø Je crois qu’une réforme est nécessaire.

Ø Je crois que l’équilibre social de la réforme n’est pas respecté.

Ø Je crois qu’une réforme juste devait prévoir une seule caisse de retraite.

Ø Je crois qu’une réforme juste devait fixer un âge unique de départ à la retraite pour tous et laisser le libre choix à ceux qui souhaitent travailler plus longtemps.

Ø Je crois que des pistes autres que le report de l’âge à la retraite (62 et 67 ans) devaient être proposées, par exemple la prise en compte d’un quota d’heures travaillées.

Ø Je crois qu’une réforme juste devait prévoir l’alignement du régime spécifique de retraite des parlementaires sur le régime général des salariés. Les parlementaires ont brocardé l’intérêt général en rejetant l’amendement N° 249 qui permettait de traiter à égalité les parlementaires et les  salariés.

Ø Je crois que tous les métiers sont pénibles. La réforme, au lieu de rémunérer la pénibilité, devait exiger que les entreprises investissent dans une meilleure conception du lieu de travail. Un fond pour l’amélioration des conditions de travail existe depuis 2006.

Ø Je crois que les conditions de travail d’une vie de labeur ont une incidence sur la santé au fur et à mesure que l’âge avance. La réforme devait inscrire la prise en compte d’une maladie professionnelle lorsque celle-ci est décelée pendant toute la période de retraite.

Ø Je crois qu’une réforme juste devait instituer un taux minimum et un taux maximum des pensions.

Aujourd’hui, la réforme des retraites est inaudible, elle cristallise un malaise social global qui est attisé par un corporatisme exacerbé. Tous ensembles nous subiront les contradictions et les absurdités des politiciens de droite comme de gauche qui ne songe qu’à leur réélection.  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> bonjour, pour la fin de votre commentaire, à limage du député du touquet qui ne voit que sa ville le touquet à travers le luxe et l'argent, pour ce qui est du bien être des ouvriers j'aimerais<br /> savoir ce qu'il en pense!!<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Bonjour, comme vous j'ignore ce que pense Monsieur le Député. Cependant, depuis longtemps je doute de sa sincérité et j'ai de plus en plus de mal à lui<br /> accorder ma confiance en particulier dans  l'apport de solutions ou de pistes de réflexion sur les difficultés que traversent notre secteur.<br /> <br /> <br /> <br />