Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 16:57

La réforme de la retraite n’exclue pas les parachutes d’or des parlementaires et les balourdises des autres.

            Simple gaffe ou réalisme pour le  porte parole d’un grand parti politique : En déclarant sur RTL qu’une renégociation de l’allongement de la durée de cotisation sera nécessaire l’interprète d’un parti de gauche sème le trouble sur la crédibilité de la position de celui-ci. Les ténors trouvent gentiment ‘’regrettable’’ le lapsus d’un des leurs.

            Le projet pour ‘’un système universel et personnalisé’’ adopté en Mai dernier est tellement clair… Une seule phrase résume les tromperies de ce parti : ‘’Jusqu’en 2020, des dispositions sont prévues concernant la durée des cotisations’’. Pourquoi ne pas dire clairement que la loi Fillon de 2003 avec le passage aux 41,5 ans de cotisation en 2020 est entériné. Ce parti n’avait-il pas promis de corriger cela !

            Ce grand parti s’oblige d’être en phase avec la contestation sociale, c’est plus pratique d’être accueilli dans les manifestations lorsque l’on clame haut et fort le droit au départ à la retraite à 60 ans. Ce grand parti oublie tout naturellement de préciser qu’une retraite à 60 ans à taux plein ne peut pas être envisagée. Pourquoi tromper le monde du travail, il s’est déjà rallié aux lois Filon !

            LES PROMESSES N’ENGAGENT QUE CEUX QUI Y CROIENT.

            La démocratie s’est exprimée ; les sénateurs ont adopté la loi sur la réforme des retraites. Ils se sont, comme les députés, exclus du champ d’application de la réforme… La commission mixte paritaire se réunira, un texte commun Sénat-Assemblée sera adopté. Les deux chambres procéderont au vote définitif.

 Tout ce petit monde se retrouve sur les mêmes bancs et s’entend parfaitement lorsqu’il s’agit de sauvegarder leurs petits avantages en particulier le parachute en or.

La pension versée aux députés s’élève en moyenne à 2700 euros et la pension moyenne versée aux sénateurs est de 4400 euros.

            Ces Messieurs baisseront le niveau de leurs retraites de 8% à partir de janvier 2011. Un groupe de travail de l’assemblée nationale proposera une réforme de ce parachute en or… Affaire à suivre.

Permettez-moi de vous livrer cette réflexion :

La génération d’après guerre appelée communément le ‘’baby boom’’, lorsqu’elle est entrée dans la vie active les semaines étaient, après 1968, de 43 H et une quatrième semaine de congés. Progressivement la durée hebdomadaire du travail est passée de 43 H à 42H, puis à 39H. Enfin, la cerise sur le gâteau, en 1982, la cinquième semaine de congés et les 35H avec son lot de RTT.

Pour cette génération qui a commencé à travailler en 1967, après 40 années d’activité, part à la retraite. Globalement, le temps passé au travail est d’environ 74500 Heures.

            Aujourd’hui, une personne qui a débuté sa vie professionnelle en 2000 et sur les bases des ‘’papy boom’’ effectuera (35h x47S/an x40année) 65800 heures de travail soit une différence 8700 H de moins qui représentent cinq ans d’activité.

Nous devons pérenniser le système de retraite sans pénaliser la jeunesse pour cela la réalité doit être clairement énoncée.      

 

Partager cet article
Repost0

commentaires