Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 11:30

 

Le dossier de révision simplifiée du PLU soumis à l'enquête publique cache la réalité . La réunion publique du 03 Juin 2010 en est la démonstration, il n'a échappé à personne que le contenu du dossier PLU n'avait que très peu d'importance, les élus ont fait en sorte qu'il soit impossible de poser des questions sur le fond .

L'aménagement d' Opalopolis a monopolisé l'ensemble de la soirée . Il apparaît très clairement que ce dossier a mobilisé de nombreux moyens et beaucoup d'énergie . Il est probable qu'à ce stade le programme ne peut plus être abandonné . Il faut coûte que coûte réaliser le parc d'activité dont les études et les documents du PLU sont financés et conçus par l'aménageur . De ce fait il y a conflit d'intérêt; l'impartialité ne peut pas être garantie! L'article L123-6 du code de l'urbanisme ne stipule-t-il pas que les documents d'urbanisme sont élaborés à l'initiative et sous la responsabilité de la commune ?

La procédure d'enquête publique arrive tardivement, elle apparaît comme un exutoire pour la population et une dérobade pour les élus .

Dans ces conditions, est-il utile de s'offusquer de l'exaspération exprimée par un étaplois!

Le Maire et le Président de la CCMTO(nous pouvons d'ailleurs nous interroger sur le bien fondé de sa présence) se devaient de le laisser s'exprimer et d'écouter la totalité des propos . Même si cette prise de parole pouvait agacer les élus et le maire en particulier .

Pour les promoteurs, le parc d'activité permet de donner du travail aux ETAPLOIS .Dans l'exposé d'Adévia, les créations d'emplois locaux envisageables liés au projet ne sont pas répertoriées .

Mettre sur la place publique l'arrivée de 1500 emplois n'est qu'une hâblerie destinée à jeter l'opprobre sur ceux qui émettent un avis différent .

L'intervention, intolérable d'un chef d'entreprise présent dans la salle, devait faire réagir le Président de la CCMTO, le Maire ou les élus de la majorité et de l'opposition(s) . Bizarrement, c'est le silence du pouvoir qui s'est imposé . . .

Les Etaplois devront-ils rester inscrits au chômage ?

Enfin, l'utilité de ce projet n'est pas démontrée, les dimensions économiques, sociales et écologiques ne sont pas vérifiées .

L'enquête publique dans son application se révèle un ALIBI DEMOCRATIQUE qui servira tout ''naturellement'' à donner un avis favorable malgré les imperfections du dossier qui pourraient aboutir à la probable illégalité de la procédure selon le directeur départemental des territoires et de la mer .

Partager cet article
Repost0

commentaires