Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 16:39

L’AGRICULTURE … depuis la venue sur notre territoire du rapporteur de la loi sur la modernisation de l’agriculture Michel Raison, le projet de loi du gouvernement a évolué.

 

 

               Pour le Ministre de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation :’’L’agriculture française doit opérer une profonde révolution’’.

           

Après un long débat au sénat, l’examen du projet de loi de modernisation agricole a débuté le 29 juillet 2010 à l’assemblée nationale et devrait être définitivement adopté à la mi-juillet. Le Ministre est convaincu que ce projet de loi est une véritable révolution pour l’agriculture. Sans cette mutation notre pays perdrait le leadership en Europe ainsi que son identité agricole appuyée sur la diversité et sur la qualité de ses produits.

Cependant, il semble que cette loi arrive au  pire moment, le revenu des agriculteurs est en chute libre de plus de 30% pour l’année 2009 voir 50% dans certaines productions.

Dans ces conditions, il est nécessaire de protéger l’agriculture de notre pays des fluctuations importantes des prix de vente par la mise en place de règles nouvelles. Le texte de loi soumis à l’examen des députés propose :

1)    La contractualisation de la relation entre exploitants et industriels.

2)    l’introduction de la ‘’transparence’’ des prix et des marges.

3)    L’instauration de protection assurancielle contre les aléas climatiques et sanitaires.

4)    La taxation de la spéculation sur les terres agricoles afin de stopper l’hémorragie du foncier.

Cet arsenal législatif est destiné à défendre la production agricole française bâtie sur la taille des exploitations, à maintenir l’emploi, à assurer la présence de l’agriculture sur l’ensemble du territoire national et à préserver la diversité et la qualité des produits. Suffira-t-il à satisfaire l’attente des  agriculteurs ?

 

L’agriculture française a perdu du terrain face à l’Allemagne. La ‘’révolution’’ annoncée par le ministre permettra-t-elle à notre pays de conserver la place de première puissance agricole européenne ?

La loi de modernisation de l’agriculture peut-elle servir de socle aux  discussions à venir de la Politique Agricole Commune ?

 

Les outils proposés peuvent apparaitre insuffisants par rapport aux souhaits des agriculteurs. Dans ce contexte difficile, était-il utile aux députés UMP d’adopter un amendement visant à faire passer le seuil de 450 porcs à 2000 porcs à partir duquel un élevage est soumis à une étude d’impact ?

Sur ce dossier les députés de la majorité font preuve de désinvolture, la loi du grenelle 2 vient seulement d’être adoptée. Les nitrates n’ont-ils pas des conséquences dévastatrices sur la qualité de l’eau potable ?  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires