Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 10:38

DSCF0818

 

Comme chacun le sait dans les domaines touristiques et culturels ‘’le développement durable’’ est difficile à mettre en place : La cité des pêcheurs  n’échappe pas à ce phénomène. Pourtant, Etaples possède quelques atouts comme la baie de Canche, le centre nautique de la canche et l’espace portuaire...

Le conseil municipal étaplois manque de perspectives pour le port ! Le 30 septembre 2007 les élus autorisent le Maire à mettre en œuvre un protocole de partenariat avec  le Conseil Général et donnent un accord de principe sur quatre actions :

1.    L’acquisition d’un chariot hydraulique pour le levage des bateaux de  plaisance.

2.    Les travaux de la ‘’capitainerie’’.

3.    La mise en conformité des étals.

4.    La création d’un cheminement piétonnier et cyclable en front de canche.

Trois années se sont écoulées, l’ensemble des engagements est resté lettre morte. Comment qualifier ce comportement ?

 Faisant fi du manque de volonté récurrent et des tergiversations des élus, le Conseil Général du Pas de Calais, propriétaire du port, a élaboré le ‘’livre vert’’. Une quarantaine d’opérations sont répertoriées, elles ont pour objectif de faire du port étaplois un ‘’port d’excellence’’.  Six priorités ont été entérinées  par le conseil consultatif portuaire de Décembre 2010 -  sans que l’ensemble du conseil municipal en soit informé – celles-ci devraient se concrétiser sur la période 2011/2014  dont la rénovation et l’extension du yachting club situé prés du pont routier et la construction d’un bureau du port qui permettrait d’assurer un accueil et un service administratif de qualité.

Lors de ce Comité Consultatif Portuaire, Le Maire d’Etaples a présenté les esquisses d’architecte d’un projet de ‘’capitainerie’’ (étonnant l’avis de candidature pour la mission de maitrise d’œuvre  sur le sujet N° DST 002/2011 est paru le 17/02/2011 et la date limite de réception des offres est fixée au 15/03/2011). Le Maire a pris l’engagement de supporté le financement de cette  opération. L’assemblée  (l’adjoint aux travaux, le conseiller municipal délégué à l’emploi et le conseillé délégué au développement du port font partie du conseil) n’a émis aucune remarque.

QU’EN PENSE LE CONSEIL MUNICIPAL ?

Ce projet est ignoré de tous sauf des délégués portuaires ! Lors du débat d’orientation budgétaire du 04/03/2011, il n’a pas été évoqué…

 La petitesse des comportements de quelques élus est inquiétante. Le conseil municipal passe plus de temps à s’écharper sur des futilités qu’à s’occuper des dossiers de développement de la commune. Sur ce sujet, le conseil municipal va-t-il rejouer la tragi-comédie ‘’Vestiaires du synthétique’’ ?

LES SIX PROJETS d’AMENAGEMENT et de DEVELOPPEMENT DURABLE du PORT d’ETAPLES retenus par le comité consultatif portuaire :

1.    La rénovation et l’extension de la maison du port, les travaux à la charge du Conseil Général doivent démarrer avant la fin de cette année.

2.    La mise en conformité des étals de pêche sera entièrement financée par le conseil général.

3.    La rénovation et l’extension de la de la ‘’capitainerie’’ qui doivent être maitrisées et financées par la commune.

4.    L’aménagement de pistes cyclables sur le domaine portuaire.

5.    La création d’un cheminement piétonnier en bordure de Canche. Point de discorde entre le Maire et le Conseil Général, cet aménagement mérite une réflexion et des études sérieuses…

6.    La mise en conformité de l’aire de carénage.

Ces projets sont nécessaires, mais la navigabilité sur la Canche parait oubliée…

L’espace portuaire, la baie de la canche, la mer et l’activité maritime sont des vecteurs d’expanxion économique et un patrimoine commun que nous devons déployer dans l’intérêt général. Certes le conseil général est propriétaire du port, est-ce pour autant qu’il dispose de la liberté de faire ce qu’il veut ? Les règles d’urbanismes s’appliquent, le maire a le pouvoir d’accepter, de refuser et de bloquer un projet si celui-ci ne respecte pas les règlements. Le devenir maritime étaplois nous intéresse, il serait nécessaire et urgent que le conseil municipal s’exprime sur le livre vert édité par les services départementaux.

Un conseil municipal impuissant, divisé, sans projet, incapable d’apporter une réponse aux préoccupations des Etaplois peut-il influencer une action qui lui échappe chaque jour un peu plus ?

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires