Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 13:51

La modification du rond point: La priorité des priorités...

La corne de brume amplifie la rumeur : Notre cité doit faire face à une situation financière inquiétante réelle ou supposée. Est-il possible de démêler le vrai du faux ? 

              Ce dont je suis persuadé : Le principe de clarté et de sincérité du budget à destination du conseil municipal n’a pas été respecté. Delà, à déclamer que la commune est en faillite et aux portes d’une mise sous tutelle, c’est un pas que je m’interdis de franchir.

              Tout d’abord, s’il m’arrive régulièrement de pointer les  propos soporifiques de   l’adjoint aux finances qui embrouillent plus qu’ils n’éclairent, il n’en demeure pas moins qu’il est l’une des rares personnes de la majorité à qui j’accorde du crédit. La confiance ne signifie pas être inféodé et distribuer un blanc-seing.

Faillite et mise sous tutelle sont un narratif peu sérieux qui revient régulièrement.  

              Néanmoins, le budget 2022, comme je l’avais souligné dans un précédent billet, continue de m’interroger. Les principes que sont l'annualité, l'universalité, l'unité, la spécialité et l'équilibre réel, ne me semblent pas respectés. Les propos grandiloquents développés lors de l’examen budgétaire tombent…

Aujourd’hui la réalité s’impose ! Des arbitrages doivent être réalisés au regard de la dégradation des finances communales. Ces arrangements sont surprenants :

  1. Suppression de manifestations estivales.
  2. Récupération de terreau dans les poubelles du cimetière pour assurer la plantation de l’arbre du souvenir au cimetière anglais.
  3. Toujours au cimetière, prendre les pots de fleurs dans les bacs pour approvisionner les écoles.
  4. Plus surprenant, se saisir des primevères jetées aux poubelles pour les replanter dans les plates-bandes du nouveau cimetière.
  5. Par contre rien n’est envisager pour mettre fins aux abus et privilèges.

Je suis surpris de l’attitude de l’adjoint aux finances qui s’évertue à  justifier l’injustifiable et à feindre d’ignorer les facéties de Philippe FAIT : vous risquez de perdre votre crédibilité. L’évidence imposait la poursuite des efforts budgétaires engagés depuis plusieurs années. Mais, un « budget historique » devait être présenté afin de servir les intérêts politiciens de Philippe FAIT…

Partager cet article
Repost0

commentaires