Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2022 4 07 /04 /avril /2022 14:35

Ce jeudi 06 Avril, à 18H30, l’assemblée communale s’est réunie afin d’examiner les comptes de la commune.

Budgets primitifs 2022 :

Le budget de fonctionnement pour la commune est, en quelque sorte, le porte-monnaie du ménage. Il permet de payer les dépenses courantes et le remboursement des dettes. Il existe cependant une grande différence avec le compte d’un ménage qui paie des agios à la banque lorsqu’il est à découvert et la commune qui augmente les impôts lorsque l’équilibre budgétaire est menacé.

Cette année, une nouveauté, ce n’est pas un poisson d’Avril, la M57 sera, avec une année d’avance, la nouvelle instruction budgétaire et comptable applicable aux budgets principaux de toutes les collectivités. Elle remplace les anciennes M14 du bloc communal. Les avantages de la M57 devraient être plus de clarté, de lisibilité et de précision… Nous verrons ce que nous réservera l’avenir !

En 2022, les recettes réelles de notre commune s’élèveront à 15 836 883€ en progression de 1,35% par rapport au CA 2021.

Les dépenses réelles seront de 14 733 449€ en progression de 7,87% par rapport au CA 2021.

Si les prévisions se réalisent, La capacité  d’autofinancement (CAF) serait de 1 163 375€ en baisse de 756 820€ par rapport au CA 2021.  Cette CAF permettra tout juste le remboursement du capital.

Ce budget de fonctionnement 2022 est calqué sur la structure du compte administratif 2021. Il ne prend pas en compte  le chaudron social qui paupérise l’ensemble de la cité ni la faiblesse économique de notre territoire.

   Au regard des chiffres prévisionnels, chacun devine la précarité d’équilibre budgétaire de notre commune qui ne tient aujourd’hui que par la présence de l’équipementier automobile. VALEO permet d’obtenir de la CA2BM une attribution  de compensation d’un montant de 5 165 587€ supérieur à la dotation globale de fonctionnement versée par l’état (2 667 031).

L’agrandissement du périmètre urbain engagé depuis quelques années n’améliore pas le rendement de la fiscalité locale, le taux pauvreté continue de progresser et parallèlement la population diminue.   

Partager cet article
Repost0

commentaires