Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2022 4 03 /02 /février /2022 08:28

expérimente !  

L’installation des panneaux « STOP » installés au croisement du Boulevard Billiet et du Boulevard Lefèvre qui mène à la gare, ainsi que ceux de la rue de Verdun qui conduit au laboratoire d’analyses devrait durer trois mois… La déclaration théâtrale du maire  me rappelle une pièce de Molière, « Le Tartuffe ou l'Imposteur » : Tartuffe, est un faux dévot…

 ‘’Il fallait casser la voie, penser aux riverains’’.

Sur le fond, quel est l’élément gênant pour les riverains ; La vitesse, le bruit ou l’odeur de gaz d’échappement ?

Ce nouveau régime de circulation du CD 939 accentuera les nuisances sonores provoquées par le redémarrage en trompe des véhicules. La sécurité ne sera guère améliorée, les propos tonitruants tenus lors du conseil municipal de ce Lundi 31 janvier étaient déplacés. 

Le rond-point du pont rose réalisé en 1989 était accompagné d’un projet de rond-point sur l’axe des boulevards Billiet et Lefèvre étudié et dessiné par les services de la DDE, la majorité issue des urnes en 1989 n’a pas repris ce projet… Le temps a passé, le problème demeure, il ne sera pas résolu par des mesures à la petite semaine.

Notre cité n’a pas été conçue pour recevoir un tel flot de circulation. Pour régler les flux, il faut une étude approfondie des sens de circulation de l’ensemble du territoire de la commune. Envisager de structurer la rue du port, la mettre en sens interdit sans données circulatoires objectives ainsi que l’arasement du rond-point du pont rose sont des stupidités notoires qui ne « redonneront « pas un esprit plus sécurisant, plus convivial, plus vivant à la place du Général De Gaulle ».

Monsieur le Tartuffe affiche, comme sur d’autres sujet, son hypocrisie qui est inséparable de la subversion de la confiance. Tartuffe a choisi des ‘’Orgon’’ formatés afin d’obtenir facilement leur confiance qui l’autorise à être très approximatif dans l’accomplissement de sa fonction. Par exemple, lorsque je l’interroge sur le coût d’installation de nouvelles caméras de surveillance, il est dans l’incapacité de répondre.

Par ailleurs,  quand j’affirme que la politique sécuritaire, à Etaples, marche sur une jambe et qu’un renforcement des effectifs de police serait souhaitable : La réponse est oiseuse. Naturellement, je ne demande pas la présence d’un policier à chaque coin de rue, je souhaite que nous puissions nous balader, flâner dans la ville avec un sentiment de quiétude à toutes heures de la journée.

              L’intervention de Monsieur sécurité est, elle aussi hors sujet : Le rapport présenté au conseil municipal aborde l’installation de caméras de surveillance ; le bon monsieur répond verbalisation.  

              Autre délibération qui magnifie l’hypocrisie : La « chartre des terrasses ». A l’origine, le premier magistrat a ‘’grossièrement’’ poussé les métiers de l'hôtellerie et de la restauration à installer des terrasses sans jamais évoquer une possible règlementation. Aujourd’hui, sans tambour ni trompette, les commerçants se retrouvent face à un règlement réalisé sans concertation. Il fallait règlementer, contrôler les abus ! Mais uniformiser les terrasses à ce point ne me convainc pas. L’uniformité excessive est source d’inégalité.

Partager cet article
Repost0

commentaires