Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2021 2 19 /10 /octobre /2021 21:11

Evènement emblématique de notre cité, La joute à canotes est, d’abord, un segment de notre histoire commune. Tradition maritime intergénérationnelle respectée, elle ne permet pas l’interprétation fantaisiste.

              La diffusion, par la CA2BM, d’un mini documentaire sur la ‘’joutes à canotes’’ réalisé par « L’association Archipop » interpelle.

Le documentaire de« L’association Archipop » nous apprend que les ‘’joutes étaploises’’ serait  sous la coupe d’un directeur de course et d’un conseil d'administration ( ?)… Nous donne une information ubuesque : Un maire dans les années 1980 aurait autorisé la présence des canots à quatre bancs. Ce type de fakes new est une illustration parfaite de la majorité du conseil municipal étaplois dont la durée ne tient qu’à l’abstention massive. Elle est dans l’incapacité de tenir des propos crédibles sur l’identité réelle de la commune.

Comment est née cette joute ? Difficile à déterminer.

Lors des faibles coefficients de marée, l’étroitesse du chenal de la canche empêche le louvoyage des lougres, bateau de pêche étaplois, afin de regagner leur port d’attache. Les navires mouillent dans la baie. Les matelots embarquent le produit de la pêche dans l’annexe de sauvetage qui remonte la canche à la force des avirons. Le fleuve devient un espace de jeu, les équipages se défient : Le premier au quai ! (mon blog d’Octobre 2010).

La motorisation des bateaux, entre les deux guerres, permet la remontée de la canche quel que soit  le coefficient de marée. La mécanisation met fin à la course des équipages pour la débarque.

L’acte de naissance ‘’des joutes étaploises’’ est-il lié à la fin de la navigation à voile ? Peut-être pas, il existe une autre certitude…

 Pendant tout le second empire (1851-1870), Napoléon III impose le 15 Août comme fête nationale. Le Jeudi 09 AOUT 1866, le conseil municipal étaplois sous la présidence du Maire, César BIGOT-BARDETIS, délibère à l’unanimité sur les divertissements de la fête nationale du 15 AOUT, Une somme de 92 Francs sera prélevée sur le ‘’ci doit’’ ouvert pour les fêtes publiques.

La délibération au point N°3, stipule : « Une course en canot à l’aviron sur la Canche avec une prime de 20 Francs ». Le Point N°4 formule : « Une autre course en canot à la godille pour les mousses avec un prix de 5 francs ».

              Cette délibération de 1866 est-elle l’acte de naissance officielle de ‘’la joute à canotes’’ ?

              Les canote de la chicane…  A l’origine la course s’effectuait avec les annexes de sauvetage des bateaux de pêche construites à ‘’clins’’. Petit à petit, les canotes traditionnelles ont été remplacées par les caravelles réalisées avec du contreplaqué ou par des annexes en plastique. Aujourd’hui, l’ensemble des annexes ont disparu, elles sont remplacées par les radeaux de sauvetage rigides ou gonflables. Faute de canots, las barques fantaisistes sont apparues dans les années 2010.

               L’avenir de cette course, vieille de 155ans, survivra aux déclarations fantaisistes des uns et de autres : La tradition sera la plus forte.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires