Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2021 3 10 /03 /mars /2021 15:49

Les sournoiseries empreintes d’une bonté étudiée sont multiples chez la majorité du conseil municipal étaplois et plus particulièrement chez leur premier de cordée.

 La place de la voiture, à Etaples, est un sujet qui prend chaque année de plus en plus d’ampleur. Le stationnement, sur l’ensemble du territoire urbain, est un élément de l’équation qui pèse sur l’attractivité de notre ville. L’enjeu est de taille, repenser l’organisation de notre espace public pour favoriser les mobilités “douces”, signifie la mise en place de zones et de rues piétonnes, de « Zones à Faibles Emissions » pour limiter l’accès aux véhicules les plus polluants, de pistes cyclables et d’offres de transports en commun. Cette réflexion de fond ne semble pas être la préoccupation du premier de cordée.

 Etaples n’est pas Oslo ni Pontevedra ! Ces deux villes déshabillent petit à petit  l’espace qui était donné à l’automobile. Elles suppriment les places de stationnement de la voirie au profit de pistes cyclables, de trottoirs plus large ou de bandes végétalisées.

Suppression d’emplacement près de l’église.

Dans notre cité étaploise, La transformation, pour un nouvel usage des places de stationnement sur la voirie, se fait, toujours insidieusement et arbitrairement sans qu’un plan d’action soit présenté. Le premier de cordée, sans l’avis des seconds, favorise le stationnement à cheval sur le trottoir au détriment de la circulation piétonne, détruit des places de parking au profit de bandes végétalisées de mauvais aloi.

Les piétons sont chassés des trottoirs.

 

Demain, Ce sera la place du Général De Gaulle qui s’habillera de vert… Les étaplois, derniers de cordée, sont ou seront mis devant le fait accompli. 

La tendance n’est plus à la voiture individuelle ! Cette affirmation concerne particulièrement les grands centres de 50 000 habitants et plus qui donnent la priorité aux transports en commun. Mais, chez nous à Etaples : Demain, où garer nos voitures, comment nous déplacer ?

Ces questions sont majeures pour le développement commercial de notre commune. Le parcage des voitures encombre notre cité et dégrade la qualité de vie de toute la population.  Etaples doit repenser globalement l’offre de stationnement afin de la rendre accessible à tous les usagers tout en l’intégrant dans un environnement de qualité.

La suppression des places en voirie doit s’étaler dans le temps et se faire en douceur pour les conducteurs étaplois. La commune doit leur trouver une place de parking attitrée, proche de chez eux.

Le site des abattoirs.

 

La création d’un grand parking sur le site de l’ancien abattoir étaplois est la dernière trouvaille du chef de cordée. Cette idée lumineuse masque la réalité : La majorité veut délocaliser sur cet emplacement la ducasse de la Saint Michel.

Partager cet article
Repost0

commentaires