Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 18:50

 

 

 

 

 

Notre Dame de la Garde « La Bonne Mère », symbole de la ville de Marseille, veille sur les marins, sur les pêcheurs et sur tous les Marseillais.

A ETAPLES, Notre Dame de la Garde est une chapelle construite vers 1890 par la famille BIGOT-BIGOT à l’entrée Nord de la commune, à proximité du Clos Saint Victor, sur un terrain d’une superficie de 12 m2.

Détruite accidentellement en 1982, l’opiniâtreté de l’association Souvenir et Sauvegarde des Traditions des marins-pêcheurs permet la reconstruction de ce lieu de souvenir.

Lors de l’assemblée générale de l’association, en 1998, le projet de reconstruction est présenté.

 

 

 Les démarches administratives sont engagées afin d’obtenir l’ensemble des autorisations. Le dossier est clos au début de l’année 2000, les travaux démarrent.

La bénédiction de la chapelle a lieu le 19 Août 2001, la cérémonie est célébrée par Monseigneur JAEGER, évêque d’ARRAS assisté de l’abbé Pierre Maniglier.

 

 

Origine de la chapelle

 

Etaples était un port de pêche très important.

 

 

 

Vers 1880 (?), les conditions météo sont favorables, la flottille de pêche étaploise quitte son port d’attache pour une nouvelle marée. En pleine action de pêche, la tempête surprend l’ensemble de l’armada…

Dès le matin, les familles des marins se regroupent sur le port dans l’attente du retour des bateaux. Parmi cette foule, Madame BIGOT, propriétaire de plusieurs navires étaplois est inquiète, ses bateaux tardent à rejoindre le havre d’Etaples. Elle formule le vœu d’édifier une chapelle en l’honneur de la vierge Marie si la totalité de ses bateaux rentre au port.

Ses prières sont exaucées, sa petite flottille rejoint le port… En remerciement, la chapelle, en l’honneur de la vierge Marie, est élevée en 1890.

                                      

 

Aujourd’hui, la ferveur religieuse s’est estompée. Terminée le temps où avant la campagne de pêche aux harengs, la communauté maritime participait à la « messe de bonne pêche » célébrée en l’église Saint Michel située à l’emplacement de l’actuel Centre Social CAF, boulevard Lefèvre. Cette célébration d’action de grâce permettait de placer les équipages sous la protection de la vierge Marie.

 

 

La célébration terminée, les familles de pêcheurs prennent la direction du calvaire des marins pour se recueillir et déposer des cierges.

 

Après la prière et le recueillement, le temps est venu de larguer les amarres. La marée n’attend pas.

 

 

En ce temps passé, après avoir quitté le port, devant le calvaire, le patron interpellait l’équipage par «un Ave Maria». L’équipage se décoiffait, il se signait puis priait jusqu’au passage devant la chapelle. A cette époque, Notre Dame de la Garde était visible de la Canche.

 

Aujourd’hui, le tirant d’eau des bateaux modernes ne permet plus de relâcher à Etaples.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires