Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 21:22

23 délibérations à l’ordre du jour. Une séance qui a permis d’apprécier les ‘’Fake news’’ de Philippe FAIT.

La ‘’fake news’’ est une information destinée à tromper la personne qui la reçoit. Par exemple, elle présente comme vraisemblable les propos de celui qui les transmet. Quand nous la recevons, la présentation nous rassure, cela a l’air sérieux. Ce que dit Philippe FAIT doit être vrai.

Selon son propos, Philippe FAIT, Maire, Conseiller Départemental et Vice-président de l’agglomération subirait le diktat de la «loi Notre» et de l’administration.

La communication outrancière tue l’information. Après vérification, il s’avère que Philippe FAIT est un manipulateur et un fieffé hâbleur.

Philippe FAIT et sa majorité ne respectent pas les règles élémentaires de la comptabilité publique. La séparation entre l’ordonnateur (le Maire) qui émet les titres de paiement et le comptable (le Receveur percepteur) qui dispose de la compétence de procéder au paiement des dépenses est la garantie du bon fonctionnement de la commune.

La liquidation des bons à payer s’effectue à la condition que les services faits soient correctement réalisés. A Etaples, les coquilles informatiques et administratives sont récurrentes, elles ne permettent pas au comptable de réaliser normalement sa mission.

Un mauvais paramétrage informatique n’a pas permis l’intégration des 2 077 097€ de déficit de l’investissement du budget ville… La commune devra recourir à l’emprunt pour un montant de 1 673 142€ pour éponger ce déficit. Est-ce la faute au comptable public ?

Par ailleurs, au 1er Janvier 2017 avec la naissance de l’Agglomération, Le budget annexe Assainissement devait être, obligatoirement, transféré.

Pour enclencher le processus de transfert, le conseil municipal devait, avant le 31 Décembre 2016, délibérer sur la clôture du budget assainissement et réintégrer dans le budget général de la commune l’ensemble des dépenses et des recettes de ce service. Cette opération n’ayant pas été réalisée, Monsieur le Receveur Percepteur n’a pu transférer les fonds vers la CA2BM. Résultat, Les factures des entreprises, d’un montant de 420 000€, sont impayées à cause du laxisme de Philippe FAIT.

Etaplois, amoureux du Clos Saint Victor, vous devez vous préparer à croiser le fer avec Philippe FAIT et sa majorité. Ils persistent à dénaturer le seul espaces vert de centre ville.

Par la mission de contrôle, du rôle de contre-pouvoir et l'énoncé d'arguments, que je m’impose, devraient permettre d’aboutir à une réflexion sur le fond. Mais face à l’irrationnelle et à la stupidité ; L’opposition représente, pour Etaples, un élément indispensable.

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires