Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 10:00

Le compte administratif est obligatoire. Il est régi par les principes d’annualité, d’unité, de sincérité et d’équilibre, comme le budget. Il obéit aux mêmes règles de forme, de convocation de l’assemblée et de quorum. Le public est avisé de la mise à disposition des documents budgétaires « par tout moyen de publicité au choix du maire ». L’affichage sur les panneaux habituellement utilisés dans les locaux de l’hôtel de ville suffit (aucune obligation de figurer sur la porte de la mairie).

La section de fonctionnement laisse apparaître des montants de 15 639 913€ en recettes et de 13 673 099€ en dépenses. Le résultat brut de l’exercice s’élève à 1 966 814€.

La majorité sourde et aveugle est satisfaite, Philippe FAIT pourra continuer ses fanfaronnades.

Plus sérieusement, la lecture des documents laisse apparaitre une situation budgétaire aussi déstructurée qu’en 2013.

L’excédent brut de fonctionnement (1 966 913€) ne permet pas de couvrir le remboursement des charges financières 2017 (capital+intérêts) qui s’élèvent à 2 235 000€.

Le ‘’ tonitruant sage petit canard’’, toujours prompt à en découdre sur le bien fondé de Maréis, vote le budget de cette structure. Comprenne qui pourra… N’en déplaise à Philippe FAIT, un mensonge toujours répété n’en fait pas une vérité.

2016 sera la dernière année pour l’examen du compte administratif de l’assainissement de la commune. Cette compétence a été transférée à la communauté d’agglomération. Telle une litanie, le président de séance égrène les chiffres de ce budget annexe : satisfaction, un excédent de 422 847€. La réalité est tout autre, au 31 Décembre 2016, le volume de factures impayé aux entreprises sur ce service s’élève à environ 500 000€…

Enfin, j’ai fait remarquer que la surtaxe communale d’assainissement avait augmenté deux fois en 2015. Elle s’élève 1,63€ HT/m3, avec le transfert de ce budget à l’agglomération, que devient ce prix/M3 ? Réponse laconique, une lettre a été adressée au Président de l’Agglo. Afin de revoir le prix/M3 à la baisse. Il est inutile d’être grand clerc pour comprendre que le prix restera ce qu’il est. En effet, le lissage du prix/M3 eau usée, sur l’ensemble de l’Agglo., se fera dans le temps… Bref, un flou artistique habilement orchestré ; Comprenez, ce n’est pas moi, c’est la faute des autres. !

Les comptes administratifs mettent en lumière une gestion communale à la dérive.

 

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires