Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 15:22

...n’est pas sans lien avec l’histoire du salut », le pape François pour la journée mondiale du migrant et du réfugié 2017.

 

Mon propos ne consiste pas à relativiser les difficultés sociales et économiques de la commune. Les coupures d’eau et de gaz sont la partie immergée de cette détresse.

Je suis convaincu de la valeur de l’individu, du droit à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur. Tout comme je suis persuadé qu’il est plus difficile de gérer une action sociale ou humanitaire de qualité sur le territoire de sa commune qu’à l’extérieur de celui-ci ou d’affronter les défis qui se posent à nous sans se cacher derrières les postures ou les idéologies.

             

Le flux migratoire, qui secoue l’Europe, inquiète. L’accueil d’un demandeur d’asile (convention du 24 Juillet 1951 relative au statut des réfugiés) n’a rien à voir avec la problématique des migrants. Dans une commune, ce sujet sensible interpelle, surtout, dans la période que nous traversons.

           

 La générosité des Etaplois n’est plus à démontrer, les Etaplois ne sont pas des gens à se replier sur eux mêmes ! Je suis persuadé qu’un grand nombre d’Etaplois conçoit l’idée d’accueillir cette famille en détresse. Naturellement, il y aura quelques protestations… Mais tout se passera bien, les Etaplois ne confondent pas accueil et assistanat. Par ailleurs, nous pourrions nous interroger sur la nécessité d’organiser une réunion publique pour la bienvenue d’une famille persécutée pour ses convictions alors qu’Etaples accueille à tour de bras de nouveaux habitants sans que la population soit informée.

Obtenir le statut de demandeur d’asile est un véritable parcours du combattant, j’aurais souhaité que la municipalité ne se dérobe pas et assume sa responsabilité.

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires