Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 20:49

Cette phrase reprise en boucle, par le Maire du Touquet, à chaque réunion de présentation des travaux d’avancement de la communauté d’agglomération des deux baies en Montreuillois (CA2BM) s’est imposée suite aux déclarations, toujours, fantaisistes d’un éminent membre de la majorité.

On se dit tout avant… Rien n’a été dit, lors des grand-messes consacrées à la future agglomération, en matière de logements sociaux et plus particulièrement sur le Programme Local Habitat (PLH).

Le PLH est basé sur un diagnostic de la situation existante, il définit les objectifs à atteindre, notamment l’offre nouvelle de logements et de places d’hébergement en assurant une répartition équilibrée et diversifiée sur les territoires. Il précise, notamment, le programme d'actions détaillé par commune et, le cas échéant, par secteur géographique.

La loi Egalité et Citoyenneté, qui s’inspire de la loi SRU, permet, si elle est adoptée, de garantir la mixité sociale sur l’ensemble des communes. Elle impose aux Maires un devoir de solidarité. La communauté d’agglomération disposera d’une vraie légitimité dans la politique d’attribution des logements sociaux, il appartiendra aux délégués des communes de veiller que l’accueil des populations soit identique dans chaque ville et village.

Ce sujet, synonyme de développement harmonieux ‘’du vivre ensemble’’ sur le territoire, a été soigneusement occulté par le Président de la CCMTO. Pourtant l’élaboration d’un PLH est obligatoire pour les communautés d’agglomération, il permet de surpasser et de prévenir les égoïsmes communaux. Ainsi, un PLH aboutit à une répartition homogène des logements sociaux sur l’ensemble des communes du territoire qui permet ‘’de casser la ghettoïsation’’ et ‘’de gommer l’apartheid’’ envers une population de plus en plus pauvre qui émigre, le plus souvent, vers Etaples ou Berck.

L’effort d’Etaples en faveur du logement des plus démunis est conséquent, il devient urgent que chaque commune du territoire s’engage dans la recherche d’un meilleur équilibre social.

On se dit tout avant… mais surtout on ne parle pas des sujets qui fâchent, comme le logement, les économies d’échelles qui n’existeront pas…, les désillusions viendront après 2020.

La naissance de l’agglomération est irréversible, elle aura lieu au 01 Janvier 2017. Je suis persuadé que l’avenir est au regroupement, mais je regrette que la création de cette nouvelle collectivité ait été menée à marche forcée dans un calendrier très contraint.

L’organe délibérant de l’agglomération sera pléthorique. Je m’interroge sur la réalité démocratique locale dans un ensemble si grand, comment éviter que le conseil communautaire ne soit qu’une chambre d’enregistrement des décisions prises par l’exécutif. Enfin, qu’elle sera la place des conseillers communautaires et de ce fait, dans quelle mesure pourront-ils défendre les besoins de leur commune.

Même s’il doit se dédire, le grand Chamberland continuera d’affirmer que tout avait été dit. Pour beaucoup, la politique n’est pas l’art de résoudre les problèmes, mais de faire taire ceux qui les posent ; Par ailleurs les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires