Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 17:04

30 délibérations à l’ordre du jour dont le budget 2016. Le sac de couchage et le thermos de café n’ont pas été nécessaires.

La désinvolture affichée de l’adjointe aux finances m’amusera toujours. Ne vous en déplaise, Madame, le budget 2016 comme celui de 2015 n’est pas sincère. Il est inutile, pour vous justifier, de remettre sur le métier les disfonctionnements du logiciel informatique que la majorité a choisi et acheté au rabais et sans contrat de maintenance. Qu’attendez-vous pour changer de système afin de permettre aux services financiers de travailler dans de bonnes conditions.

Par ailleurs, l’élaboration du budget est de la responsabilité du Maire. Il incombe aux services de mettre en musique la stratégie politique définie par les élus dans le respect de la règlementation en vigueur.

Le budget primitif 2016 s’équilibre en dépenses et en recettes, pour le fonctionnement à 15 267 984€ soit une progression de 2,70%, ce chiffre contredit les affirmations de «Baisse de 20% des dépenses de fonctionnement ». L’investissement s’élève à 2 854 737€ en baisse de 2%.

Le budget 2016 ne prépare pas l’avenir. Comment comprendre que la commune placée en zone d’éducation prioritaire diminue arbitrairement les crédits scolaires, ampute de 23 263€ l’aide au fonctionnement des écoles privées. Parallèlement, les indemnités des élus progressent de 9% alors que la municipalité demande aux employés de se serrer la ceinture, les frais de fêtes et cérémonies sont multipliés par 6 et les frais divers passent de32 300€ à 123 545€… Par contre les crédits pour l’entretien général de la commune demeurent insuffisants !

Je maintiens que le budget, présenté au conseil municipal, ne soit pas sincère. La frime et le paraître, avec le temps, sont source de dégâts pour le futur. Les articles parus dans la Voix du Nord du 08/04/2016 sont des illustrations du mode de fonctionnement du Maire.

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires

lefebvre 11/04/2016 17:17

Bonjour je ne peux que vous féliciter pour cette analyse, j'ai bien évidemment identifié que le paraître était l'apanage actuel de la majorité. Les frais divers sont la poire à soif pour laquelle il faut se méfier

jean-pierre antoine 11/04/2016 21:27

nous sommes d'accord