Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 18:33

C’est ainsi qu’il est possible de résumer le cadre, le cap et la méthode du projet ambitieux adopté par la majorité départementale : « Pas de Calais : près de chez vous, proche de tous ». J’adhère aux formules simples et dépouillées qui évitent d’avoir recours aux mensonges, aux demi-vérités, au non dits, à la rétention d’information, bref, le parler vrai.

Par courrier en date du 08 janvier 2016, j’ai interrogé le Président du conseil départemental sur le devenir du projet de musée des peintres sur le port d’Etaples. Sa réponse m’est parvenue ce Samedi 07 Février 2016.

La construction du musée est reportée in sine die, les propos du Président sont clairs : « Elu responsable, vous comprendrez aisément qu’il est trop tôt ou non de réaliser de nouveaux investissements lourds sur le port tant que les modalités définitives de gestion ne sont pas statuées entre les collectivités concernées. Ceci explique la prudence qui est la nôtre concernant le projet de musée qui, dans tous les cas, ne pourra voir, de manière efficiente le jour que dans le cadre d’une participation de tous les acteurs concernés (Etat, Région, Département, intercommunalités, Ville), y compris demain en termes de fonctionnement. Tels sont les échanges que nous avons récemment eus en compagnie du Maire d’Etaples et dont la presse a également fait l’écho. Entre temps, je suis assuré que nous trouverons les moyens de continuer de promouvoir la côte d’Opale et ses peintres, grâce aux équipes du conseil départemental et aux passionnés investis comme vous. »

Je ne retrouve pas trace de ces propos dans la presse. Peut-être, ai-je mal lu l’article paru dans le quotidien local ou peut-être, les propos du conseiller départemental ont été mal interprétés. Qui ment…

Les conditions financières demandées par la Président du Conseil Départemental seront difficiles à remplir. La commune ne semble pas posséder les moyens, la CCMTO n’a pas la compétence culturelle et demain la communauté d’agglomération ne pourra intervenir que si l’aspect financier est assuré. Pas besoin de boule de cristal ou du marc de café pour éclairer Philippe FAIT.

Dire la vérité n’est jamais facile et ne rend pas populaire. Par ailleurs, pour user de la vérité, il faut d’abord être vrai avec soi même.

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires