Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 17:45

La CCMTO a organisé une réunion d’information de la population sur le futur projet d’aménagement d’Opalopolis le Mardi 05 Janvier 2016, à 18h, Salle des Mariages en Mairie d’Etaples.

Cette réunion publique, annoncée dans la presse les 02/01 et 04/01/2016 à 19h puis à 18h le 05/01/2016, présage de la sincérité du Président et du Vice-président de la CCMTO à informer la population… Pour ce projet structurant du territoire étaplois, une quarantaine de personnes s’est déplacée.

L’annonce : Le Président et le 1er Vice-président de la CCMTO sabordent le grand projet ‘’OPALOPOLIS’’ et annonce la fin, supposée, d’un gâchis d’argent public. Il va s’en dire que les apparatchiks locaux, eux, resteront à l’abri de ce Trafalgar.

Le nouvel Opalopolis se localise à deux pas de l’A16, il est bordé par la RD 939 et la RD 113. La superficie de l’aménagement est d’environ 54 hectares. Pour les promoteurs, l’aménagement est, au même titre que le champ de Gretz de la CCOS, ancré dans le projet de territoire. Cette nouvelle version serait l’un des éléments majeurs pour le développement de la future agglomération, elle conforterait le rayonnement économique du territoire. Cerise sur le gâteau, une offre complémentaire de commerces et d’habitats serait proposée…

Le programme se décompose en six zones :

1) Une zone humide de 8 hectares ‘’sanctuarisée’’.

2) Une parcelle de développement économique située dans la partie la plus accidentée.

3) Une parcelle de terrain de commerce complémentaire qui se situe face au site AXIAL.

4) Le centre d’affaires OPALOPOLIS (transformation du bâti AXIAL).

5) Un emplacement réservé pour un hôtel.

6) Une zone d’habitat.

Actuellement, Le Plan Local d’Urbanisme ne permet pas la mise en œuvre de cet aménagement. Les promoteurs doivent déposer une déclaration de projet d’aménagement respectant les contraintes environnementales et administratives. Ce dossier sera soumis à enquête publique… Puis le PLU sera mis en conformité et l’aménagement pourra se réaliser à la condition que la CCMTO soit propriétaire de l’ensemble du foncier.

Un dialogue de sourd s’est engagé. Aux questions posées par la plèbe, aucune réponse des praticiens et des apparatchiks !

En conclusion, le député se dit prêt à aller jusqu’en Chine pour trouver les entreprises. Alors naturellement, il affirme que si les aménagements nécessaires au développement économique ne se réalisent pas, c’est la faute des roturiers qui déposent des recours ou qui refusent de vendre les terres.

Monsieur le Président, si vous souhaitez éviter tous ces désagréments, dialoguez avec tous ceux qui souhaitent la réussite du territoire. Opalopolis a été saboté par le diktat de quelques élus qui regardent le développement économique par le petit bout de la lorgnette.

Partager cet article

Repost 0
jean-pierre antoine
commenter cet article

commentaires